Ma petite terre à moi

Ma petite terre à moi
Ma petite terre à moi
Travailler sans elle ce serait un peu comme faire du pain sans farine (avec ou sans gluten ! ). C'est la base de toutes mes recettes les plus secrètes... la terre, ma terre, celle que je choisi précieusement, celle que je découpe, je travaille, je pétris, je façonne... celle qui me fait tourner la tête aussi parfois, dans tous les sens du terme ! Vous en dire trop sur elle serait dévoiler bien des choses, je vais donc me réserver un peu mais vous raconter tout de même cinq petites facettes de cette aliée du quotidien !

L'(es) essai(s) - Je suis toujours à la recherche de la "terre parfaite". J'en ai testé des dizaines. Parfois c'est en la tournant qu'elle ne me convient pas, parfois c'est la couleur qui en ressort après cuisson qui ne me plaît pas, parfois c'est le rendu final qui arborent quelques défauts qui ne me convainc pas.  Et ce n'est que le début... J'y ai déjà passé quelques heures et je vais encore en passer de nombreuses... Pourtant ce qui pourrait parfois être considéré comme une perte de temps ou d'argent - notamment quand une terre achetée et testée ne me convient pas - n'en n'est au final jamais une ! Au contraire... je prends toujours le temps de noter ce pourquoi une terre n'a pas été la bonne. Car qui sait, sur un autre test ou un commande un peu spéciale, je pourrais reconsidérer son utilité. En bref, ne jamais dire jamais !

La fétiche - Après avoir travaillé un certain nombre de terres de texture différente, de couleur changeante, tantôt avec beaucoup très argileuse (dans le jargon, on parle de Kaolin), tantôt moins, ma fétiche actuellement ou du moins celle que j'utilise le plus souvent c'est une terre pyritée. Pour vous aider à y voir plus clair avec ce terme que vous n'avez sûrement pas l'habitude de croiser régulièrement, allez voir du côté de mes Théières Angela. Vous voyez ce petit effet moucheté ? Il apparaît après une cuisson à haute température, pouvant atteindre parfois la température de 1260° ! Attention au four !

L'indémodable - Des differents terres que je travaille, il en est une qui revient souvent et qui se laisse plus facilement apprivoisée. Elle est donc le socle de plusieurs de mes créations, c'est une terre en grés rouge de Bourgogne (pour la Bourguignonne que je suis, cela ne s'invente pas...), parfaite à tourner, elle a déjà inspiré les Tasses Reine Margot, des carafes, des bougeoires, etc. Sa petite soeur, en grés blanc, est tout aussi convaincante et me permet entre autre de créer la tasse GRETA , le vase GIGI ou encore la très élégante tasse QUEEN ML. Ce sont mes acolytes du quotidien même si vous l'aurez compris, l'effet terra cotta de la première lui donne une petite longueur d'avance sur la seconde !

La deuxième vie - Tant que la terre n'est pas cuite, je peux la recycler. Je suis très attachée à l'idée de ne pas "gâcher". Pourquoi jeter de la matière quand je sais que je peux la réutiliser, la retravailler, lui donner une seconde vie en quelque sorte. D'autant que ma recette pour bien recycler, une fois maîtrisée, ne demande que peu de temps et peu d'ingrédients !  En deux, trois mots, il faut casser les pièces ratées, regrouper les déchets et les étaler sur une plaque de plâtre. Bon et il faut ajouter à cela quelques manipulations, vous imaginez bien. Mais finalement ce n'est pas plus compliqué que de faire du bon compost par exemple !
 
La mystérieuse - Ma terre mystérieuse en ce moment (si vous avez déjà parcouru ma newsletter vous l'avez peut être deviné)... c'est la porcelaine. Contrairement aux terres plus "classiques"... elle s'effrite, se casse, se tourne difficilement. Elle est fragile, peu docile, moins facile à dompter. Et pourtant, c'est mon coup de coeur du moment, sans doute parce qu'elle m'intrigue. Vous savez un peu comme si une nouvelle collègue arrivait dans votre bureau et que vous ne saviez pas encore grande chose sur elle mais que vous aviez hâte d'en découvrir bien plus !...

Et pour celles et ceux que ça interesse... mon fournisseur fétiche en la matière : www.ceradel.fr
Article Précédent
Inscrivez-vous à notre newsletter
Entrez votre adresse email pour ne rien manquer de nos dernières actualités