Mon petit cocon

@credit photo Dalale Shoeir

 

Si vous me suivez depuis quelques temps déjà, vous avez certainement deviné certaines de mes passions. Il y les plantes et les fleurs déjà, en pot ou séchées, colorées ou avec des tons neutres, à contempler, laisser pousser, voir grandir ou cueillir, là aussi tout me va. J’aime les transformer en infusion ou en thé même parfois… le tea time, une de mes deuxièmes passions, accompagné souvent d’une petite gourmandise. Un petit duo qui ne peut faire que le bonheur d’un après-midi cocooning réussi. Et puis, en suivant mes publications, vous êtes forcément tombé(e) ici et là sur la bouille de Reglisse ou de Ody, mes deux boules de poil adorées.

 

Eux

Alors, en vous écrivant, je me rends compte qu’il y a « quelque chose » que je montre peu, par pudeur sans doute ou par respect aussi, parce que eux, être sur les réseaux, ils auront bien le temps de le choisir. Malgré tout, ils sont mon quotidien, mes sourires, mon courage quand des fois cela est moins facile. Il sont deux. Il y a Nael, mon grand, petite tête blonde, bourré d’intelligence et fan de l’OM. Et il y a Louise, sa petite sœur, ma rêveuse, ma douce, jamais très loin de moi quand je tourne sauf si elle dessine, car quand Louise dessine, le temps s’arrête. Je pourrais vous dévoiler des tas d’autres choses à leur sujet, leur passion pour Harry Potter, ce qu’ils aiment manger en plus des glaces en été, leurs couleurs préférées, le bleu, pour lui, le violet pour elle - que des fois l’un d’entre eux termine souvent dans notre lit, je ne préciserai pas lequel… et bien des secrets encore, mais je n’ai pas besoin d’en dire plus. J’avais surtout envie de vous dévoiler cette partie de moi que je ne montre pas souvent.

dessin de louise !

( dessin de Louisette :-) ) 

Jardin précieux

Ils sont pourtant plus qu’un jardin secret, ils sont un jardin précieux et leur présence m’est vitale. Au même titre que leur papa. Mon Dam, mon mari, mon tendre, mon deuxième souffle. Celui qui se cache derrière chacune de mes publis (et de mes réels), celui qui me pousse dans mes retranchements, celui qui me rend plus forte et qui m’aide à croire en moi. Mais un jour, je vous en parlerai plus, j’ai trop envie de lui consacrer tout un article, notamment sur son travail et sa capacité à être à la fois entrepreneur, caméraman, papa, commercial, bref… vous l’avez compris, j’ai besoin de plus de mots ! L’essentiel du petit secret de cette deuxième newsletter était surtout de vous en dire un peu plus sur mon petit cocon quotidien, ma famille… et j’en ai déjà dit pas mal.

credit photo : Dalale Shoeir 

Je voulais profiter de tout ce « positif » pour vous souhaiter en 2022 d’avoir ou de trouver, comme moi, ce petit cocon simple, réconfortant, avec ses petites imperfections parfois aussi, personne n’est parfait, mais qui fait mon bonheur au quotidien et qui je le pense sincèrement fera le vôtre pour cette nouvelle année. Il aura vos codes et votre propre définition, tant qu’il vous rend heureux/se, c’est que ce sera votre petit cocon parfait à vous. Le miens en tout cas va continuer, chaque jour, de m’accompagner, et d’inspirer mes créations à venir… Bonne année !

Article Précédent Article Suivant
Inscrivez-vous à notre newsletter
Entrez votre adresse email pour ne rien manquer de nos dernières actualités