Mes Collabs – Porcelaine illustrée ou douce porcelaine

Mes Collabs – Porcelaine illustrée ou douce porcelaine
Si je devais ajouter une nouvelle qualification à ma définition de l’amitié, le mot « virtuel » arriverait en tête de liste. Car c’est bien d’une amitié au départ virtuelle dont je vais vous parler ici. Et n’y voyez rien de « négatif ». Bien au contraire. Aujourd’hui, les réseaux sociaux occupent une place prépondérante dans notre quotidien. En me lançant, il y a un an, dans mon nouveau projet, j’ai appris à les découvrir, à les utiliser et même à les apprivoiser et surtout grâce à « eux », j’ai fait de bien jolies rencontres. D’entre elles est née une collaboration que j’ai envie de vous raconter : celle avec @llud, Ludivine pour les intimes.

 

Douce porcelaine ou porcelaine illustrée

J’ai découvert le compte de Ludivine en octobre dernier par l’intermédiaire d’une autre amitié « virtuelle » mais à laquelle je tiens particulièrement : Prisca – je vous invite d’ailleurs à filer voir son petit monde magique via le compte @notrejoyeuxbazar. La spécialité de Llud c’est l’illustration sur Porcelaine, art discret qui gagne à être connu. Son travail minutieux et précis est d’une finesse saisissante. Habituée à dessiner sur de la Porcelaine Vintage, des assiettes en particulier, Ludivine leur donne une seconde âme à travers des thèmes différents, les animaux, les oiseaux, les végétaux, etc. J'ai tout de suite été fascinée par son univers. Nous avons discuté longuement avant que naisse, assez naturellement, l’idée de créer une collection mélangeant nos deux arts.

Cuillères et médaillons

Dès lors, nous nous sommes ensemble lancées un double défi, Ludivine allait dessiner sur un support différent et moi j’allais travailler une matière que je ne connaissais pas ! Ma mission à moi : créer des cuillères et des médaillons en porcelaine, sa mission à elle, les illustrer. Sur le papier, ça parait simple, mais en réalité, ce n’était pas si évident.  J’ai essuyé quelques échecs avant de réussir à travailler la Porcelaine, docile, pas évidente à tourner, elle m’a d’ailleurs un peu fait tourner la tête ! Pour la petite anecdote j’ai même dû faire appel à une céramiste spécialisée qui m’a gentiment donné quelques conseils précieux. Je me suis vraiment challengée dans cette collaboration mais cela en valait la peine. Le résultat, c’est une centaine de pièces mais aussi l’aboutissement d’un travail d’équipe et de confiance. Et ce n'est que le début !...

Previous Article Next Article
Inscrivez-vous à notre newsletter
Entrez votre adresse email pour ne rien manquer de nos dernières actualités